fbpx

Mon enfant Dys peut-il vraiment RÉUSSIR?

Un billet spécial « Journée nationale des Dys » et
« Octobre – mois de la sensibilisation aux troubles d’apprentissage »

 

Vous vous posez peut-être la question en tant que parent… ou en tant qu’enseignante, enseignant, ou intervenante, intervenant en éducation.
Que va-t-il devenir? Va-t-il pouvoir travailler, gagner sa vie?

 

Nous sommes convaincus que oui.

Non seulement les enfants Dys peuvent réussir, atteindre leur plein potentiel, se réaliser et faire à peu près tout ce qu’ils veulent, mais les forces qui accompagnent leurs défis sont de grands atouts pour notre société. Il suffit que nous changions un peu notre manière de voir leurs différences.

 

Journée nationale des Dys 2019

Le mois d’octobre est le mois de la sensibiliation aux troubles d’apprentissage.

Le premier octobre dernier a eu lieu la 13e Journée Nationale des Dys organisée par la Fédération Française des Dys à Paris, sous le thème :
« Une société inclusive pour les Dys ? Des droits pour tous ! »
.

Chez Haylem Technologies, développeur du logiciel spécialisé Lexibar, ce thème nous touche beaucoup. Plusieurs préjugés entourent les personnes vivant avec un trouble Dys, dès leur plus jeune âge. Ces préjugés et ce manque d’information jouent grandement sur les chances de réussite de ces personnes. Leur confiance en eux est démolie, leurs parcours scolaires sont de vrais parcours du combattant et on les prend à tort pour des personnes moins intelligentes, moins capables, ou qui devraient faire plus d’efforts… On les met de côté.

Pourtant, quand on regarde de plus près, voire au de-delà de leurs difficultés, on se rend compte que ces personnes ont des forces extraordinaires ! De super pouvoirs qui accompagnent les défis de leurs troubles d’apprentissages. Des qualités qui font d’eux de remarquables candidats dans plusieurs domaines comme les sciences, la médecine, l’entreprenariat et les arts. (Oui oui, sans blague !)

Une société inclusive pour les Dys, c’est une société qui s’élève au-delà de l’étiquette de handicap. C’est une société qui s’offre la chance de bénéficier des idées, des perspectives et des forces de personnes qui peuvent grandement contribuer à faire avancer les choses. Cette inclusion débute lorsqu’on donne le droit aux enfants Dys d’apprendre et de se développer au même titre que les autres, qu’on leur donne accès aux bons outils pour le faire, qu’on les accompagne et qu’on croit en eux. C’est dès lors qu’on pourra enrichir nos communautés d’une diversité intellectuelle pouvant nous rendre infiniment plus forts.

 

 

La diversité intellectuelle : une force sociale extraordinaire

La diversité intellectuelle est un levier créatif incroyable qui permet aux sociétés, aux organisations et aux équipes de travail d’avoir accès à différents penseurs et d’atteindre ainsi un éventail beaucoup plus vaste d’idées. La diversité intellectuelle améliore les stratégies, la résolution de problèmes et les plans de travail. Cette diversité prend naturellement racine et s’épanouit dans des environnements libres et ouverts, accueillant des différences et où tous ont leur place. Cette diversité et la créativité qui en découle sont accessibles à notre société, dans nos milieux de travail et au sein de nos familles. Il suffit de donner à toutes les personnes, équitablement, le droit de faire leur place au même titre que les autres.

Les personnes Dys ne sont pas moins bonnes, moins intelligentes ou moins vaillantes. Les personnes Dys sont nées avec un cerveau qui fonctionne différemment. Comme l’élève qui a besoin de lunettes pour voir au tableau parce qu’il est myope, l’élève Dys peut apprendre, écrire, lire, compter et communiquer lorsqu’on met à sa disposition les bons outils et le bon accompagnement. L’élève Dys peut faire preuve d’une incroyable imagination, d’une surprenante persévérance et de qualités qui peuvent le mener au plus haut des sommets. L’élève Dys mérite toute votre attention. L’élève Dys vous surprendra jusqu’à vous émouvoir et c’est vous qui récolterez des apprentissages de l’avoir côtoyé.

 

 

Les super pouvoirs des Dys

Dans un précédent article de blogue (https://lexibar.ca/blog/2019/02/07/pouvoirsdyslexiques/), nous dressions la liste des super pouvoirs des personnes dyslexiques. L’empathie, la bienveillance et la générosité, la créativité, la curiosité, la perception en trois dimensions, le leadership et la persévérance. Voici un extrait de cet article :

« Dr Aitken, un professeur d’orthopédie à l’Université de Duke en Caroline du Nord, qui est aussi dyslexique, explique que son aptitude à voir les objets dans une perspective tridimensionnelle l’a énormément aidé dans ses études. Il dit avoir choisi l’orthopédie puisqu’à défaut de pouvoir étudier une grande quantité de texte assez rapidement pour suivre les autres, il excellait et dépassait ses collègues étudiants en anatomie, sans même avoir besoin d’étudier. C’est lors de l’étude du cœur qu’il a compris sa capacité à faire bouger les formes en trois dimensions dans son esprit. (1995, cité dans West, 1995, p. 55 [traduction libre]) ».

Cet article de blogue rapportait aussi les propos de plusieurs personnalités disant que c’est en partie leur trouble Dys qui les a amenées là où elles sont aujourd’hui, en leur offrant une perspective différente et des capacités hors du commun. Jamie Oliver (chef cuisinier), Will Smith (acteur), Keira Knightley (actrice), Richard Branson (Pdg de Virgin), Orlando Bloom (acteur), Fanny Smith (athlète olympique), Carol Greider (prix Nobel de médecine) et Tim Tebow (footballeur) font partie des personnes que nous avons citées.

 

Aider les Dys au quotidien

C’est le parcours scolaire extrêmement difficile de son frère dyslexique-dysorthographique qui a poussé Francis Haynes, Pdg de Haylem Technologies, à utiliser ses études en ingénierie, ses idées et sa perspective à lui, au profit des personnes vivant avec un trouble des apprentissages. C’est de là qu’est né Lexibar, qui se veut le meilleur outil disponible sur le marché pour compenser les troubles Dys. Son prédicteur phonétique de haut niveau soutient les personnes qui écrivent « au son » et les amènent à reformuler correctement les mots. Sa banque comprenant plus de 12000 illustrations aide les enfants à choisir les bons mots. De plus, en tout temps, l’utilisateur de Lexibar bénéficie d’un prédicteur orthographique, d’un vérificateur d’orthographe et de la synthèse vocale gratuitement.

Lexibar aide quotidiennement des milliers d’enfants et d’adultes à lire et à écrire. Lexibar offre la chance aux personnes Dys d’avoir accès à l’éducation, à la lecture et à l’écriture au même titre que les autres. Comme la paire de lunettes de l’élève myope, Lexibar permet à l’élève Dys de pouvoir lire et écrire, et donc de pouvoir apprendre. Les entreprises comme Haylem Technologies sont à la base de cette société inclusive que nous aimerions tant développer et atteindre. Bien au-delà des gains financiers qui nous servent à développer et à peaufiner davantage d’outils, l’objectif est réellement d’aider et de changer le monde. Nous croyons au potentiel des Dys et nous continuerons de travailler pour que ce potentiel soit reconnu à sa juste valeur.

 

En conclusion

Le droit des Dys à l’éducation est une question de justice sociale. Le droit des Dys à l’accompagnement, aux outils et aux mesures qui leur permettent de s’épanouir, de croire en eux et de nous offrir le meilleur d’eux-mêmes est l’affaire de tous. Chefs d’entreprises, enseignants, professionnels de la santé, parents, frères et sœurs, collègues de travail… Voyez les forces et les superpouvoirs au-delà des difficultés et des défis. Soyez ouverts et accueillants. Prenez part à la construction de cette société inclusive qui nous rendra tous plus forts !

Enfants, étudiants, adultes Dys, sachez que nous sommes derrière vous. Nous croyons en vous et nous avons envie de travailler avec vous, de connaître vos idées et de voir le monde sous votre perspective. Nous avons besoin, même si certains ne le savent pas encore, de votre vision des choses. Ne cessez pas de vous faire confiance. N’arrêtez pas de rêver et de vouloir devenir qui vous avez envie d’être. Vous avez le droit d’avancer et de faire votre chemin.

Au plaisir de bâtir ensemble une société inclusive pour les Dys. Une société forte, belle, riche et diversifiée !

 

Article rédigé par Mélina Patry

Mélina est graphiste et responsable du marketing numérique chez Haylem Technologies. Membre de l’équipe Lexibar depuis 2017, elle a la cause des personnes vivant avec un trouble ou des difficultés d’apprentissage tatouée sur le cœur. Elle est maman de 2 tout petits et belle-maman de 2 plus grands. Tout ce qui concerne l’éducation et la justice sociale la touche personnellement et elle se fait un devoir de travailler vers une société plus juste et équitable dans tout ce qu’elle entreprend.

Article précédent

Suggestions d'articles

Aucun commentaire

Laissez un commentaire